En direct du terrain

18 août 2015

[Vidéo] Le Parc naturel régional de la Martinique dans le LIFE+ CAP DOM

A l'occasion du séminaire final, Thomas Alexandrine, agent du Parc naturel régional de la…
17 août 2015

[Vidéo] Les sciences participatives en Martinique

Beatriz Conde est administratrice de l'association de protection de la nature martiniquaise Le…
5 août 2015

Le Plan de conservation du héron agami disponible !

Après 4 ans de travaux sur le héron agami (Agamia agami) et plusieurs mois de rédaction avec les…

Le héron agami change de catégorie dans la liste rouge de l’UICN

En 2012, l’UICN passe Agamia agami de Preoccupation mineure à Vulnérable : “Basé sur un modèle de déforestation future dans le bassin Amazonien et sa sensibilité à la chasse, on soupçonne que la population de cette espèce va diminuer rapidement au cours des trois prochaines générations, et elle a donc été révisée vers la catégorie Vulnérable »

En effet :

“Un taxon est dit de Préoccupation mineure lorsqu’il a été évalué d’après les
critères et ne remplit pas les critères des catégories En danger critique d’extinction, En danger, Vulnérable ou Quasi menacé. Dans cette catégorie sont inclus les taxons largement répandus et abondants.”

“Un taxon est dit Vulnérable lorsque les meilleures données disponibles indiquent qu’il remplit l’un des critères A à E correspondant à la catégorie Vulnérable (voir section V) et, en conséquence, qu’il est confronté à un risque élevé d’extinction à l’état sauvage.”

Pour plus de détails : http://www.iucnredlist.org/static/categories_criteria_3_1 et http://www.birdlife.org/datazone/speciesfactsheet.php?id=3740

<media367|vignette|center|legende|taille=500>

Anna Stier
Chargée de mission
LIFE+ CAP DOM

Mots-clés : Guyane, Marais de Kaw, Héron agami, Suivi Argos

Partagez :