En direct du terrain

18 août 2015

[Vidéo] Le Parc naturel régional de la Martinique dans le LIFE+ CAP DOM

A l'occasion du séminaire final, Thomas Alexandrine, agent du Parc naturel régional de la…
17 août 2015

[Vidéo] Les sciences participatives en Martinique

Beatriz Conde est administratrice de l'association de protection de la nature martiniquaise Le…
5 août 2015

Le Plan de conservation du héron agami disponible !

Après 4 ans de travaux sur le héron agami (Agamia agami) et plusieurs mois de rédaction avec les…

Action savanes : ça avance !

Les savanes de Guyane souffrent d’un manque d’intérêt des organismes de recherche et de gestion, dont l’attention se porte plus facilement sur les forêts, les dernières grandes forêts tropicales primaires du Globe. Les milieux savanicoles, moins de 2% du territoire guyanais, ont donc été très peu étudiées jusqu’à aujourd’hui.

<media236|vignette|center|legende>

Un défi de plus pour l’équipe Guyanaise du LIFE pour monter une étude sur un milieu dont on ne sait pratiquement rien à l’heure actuelle !

Les dernières semaines ont pourtant été productives. En coopération avec différents partenaires, une carte des savanes de Guyane a pu être établie en prenant en compte les régimes des pluies et les types de sols, facteurs influençant grandement les cortèges floristiques et ornithologiques. C’est sur la base de cette carte que sera établi le plan d’échantillonnage de l’étude.

Parallèlement, des techniques d’étude botanique, pédologique et ornithologique ont été ébauchées, et celle concernant les oiseaux a été testée sur le terrain pendant deux jours avec des bénévoles de l’association, permettant ainsi d’adapter des paramètres aux conditions de terrain.

Une fois les points d’échantillonnage choisis, la phase de terrain proprement dite commencera sous peu par le volet botanique.

Anna Stier
Chargée de mission
LIFE+ CAP DOM

Mots-clés : Guyane, Savanes de Guyane

Partagez :