En direct du terrain

3 mars 2016

Le LIFE+ CAP DOM nommé Best Project !

Le LIFE+ CAP DOM est un des 23 projets LIFE sélectionné comme « Best Project » par la Commission…
18 septembre 2015

[Vidéo] Fin du LIFE+ CAP DOM !

Après cinq années d’exercice, le programme LIFE+ CAP DOM, soutenu par la Commission européenne et…
31 août 2015

[Vidéo] Le STOC en Guyane

Depuis 2012, le GEPOG a mis en place le STOC en Guyane, accompagné par la LPO et le MNHN. Cet…

Lâcher de Papangue à la Réunion

L’équipe de la Société d’Études Ornithologiques de la Réunion (SEOR) vient de relâcher un Papangue le 03 mars dernier après 22 jours passés dans son Centre de Soins. Cette femelle de 715 grammes a été empoisonnée après s’être nourrie d’une proie (type rongeur) visiblement elle aussi contaminée, on parle d’empoisonnement secondaire.

<media474|vignette|center|titre|credits>

À la Réunion, la vocation première du centre de soins de la SEOR est l’accueil, les soins et la réhabilitation des oiseaux sauvages en détresse sur l’ensemble du territoire afin de les réinsérer dans leur milieu naturel. Deux causes d’arrivée au centre sont identifiées pour le Papangue : l’empoisonnement secondaire et les collisions avec voitures et poteaux électriques.

<media476|vignette|center|titre|credits>

Le Busard de Maillard (Circus maillardi), espèce endémique de la Réunion et classée « En danger » selon la Liste rouge nationale, est souvent victime d’empoisonnement secondaire en se nourrissant de rats. Cet empoisonnement peut entrainer des hémorragies et nécessite des soins immédiats pour sauver l’oiseau. Le traitement inoculé se compose généralement de vitamine K1 pour fluidifier le sang et permettre la circulation de l’oxygène. Chaque individu est ainsi soigné en fonction de sa pathologie et gardé dans le centre de soins jusqu’à ce qu’il puisse de nouveau prendre son envol.

<media475|vignette|center|titre|credits>

Mots-clés : La Réunion, Busard de Maillard

Partagez :