En direct du terrain

25 août 2015

[Vidéo] SEOR : retour sur 5 années de programme

Quelques semaines avant la clôture du Programme LIFE+ CAP DOM, François-Xavier Couzi, Directeur…
24 août 2015

[Vidéo] Bilan Tuit-tuit

Cinq ans après les premières actions du LIFE+ CAP DOM pour la conservation du Tuit-tuit…
21 août 2015

[Vidéo] Bilan LIFE+ CAP DOM pour le Parc national de La Réunion

Après cinq années de programme, Marc Salamolard, Chargé de mission Faune pour le LIFE+ CAP DOM…

La zone libre d’adhésion au Parc national

Une zone de prédilection pour le papangue

<media24|legende|right|longueur=300|largeur=150>

Territoire : La Réunion
Surface : 87 000 ha
Statuts  : Divers (état, département, communes)
Propriétaire/gestionnaire : Domaine privé ou public de l’Etat
Biotopes : Forêt primaire dégradée, cultivée, zone agricole
Usages : Urbanisation ; exploitation agricole ; préservation des habitats

La zone libre d’adhésion au Parc national de La Réunion forme une ceinture rurale des Hauts de La Réunion entre les secteurs urbanisés des villes et les zones forestières.

Coulées de laves, Grand brûlé, Parc national de La Réunion, M. Salamolard

Les planèzes (plateau de basalte volcanique) plus ou moins inclinés selon l’altitude et situés d’est en ouest de l’île constituent une grande partie du paysage de la zone libre d’adhésion. D’un point de vue socio-économique, ce secteur représentent des enjeux importants pour l’agriculture, l’élevage, les friches ou encore l’urbanisation.

Le reste de la zone d’adhésion est composée de hautes plaines rurales, alternant de grands pâturages ouverts et des zones de bocages.

Le busard de Maillard, de son appellation créole papangue, est une espèce que l’on ne trouve que sur l’île de La Réunion (endémique). Elle est actuellement mondialement menacée. Sa population estimée à 200 couples fréquente à la fois les zones de cultures et les pentes ou planèzes où alternent végétation sèche et mitage urbain.

La zone libre d’adhésion offre un cadre de cohérence pour les dispositifs d’aménagement du territoire et enrayer les causes de mortalité de l’espèce d’origine anthropique.

Mots-clés : La Réunion, Zone libre d’adhésion au Parc national, Busard de Maillard

Partagez :