En direct du terrain

3 mars 2016

Le LIFE+ CAP DOM nommé Best Project !

Le LIFE+ CAP DOM est un des 23 projets LIFE sélectionné comme « Best Project » par la Commission…
18 septembre 2015

[Vidéo] Fin du LIFE+ CAP DOM !

Après cinq années d’exercice, le programme LIFE+ CAP DOM, soutenu par la Commission européenne et…
31 août 2015

[Vidéo] Le STOC en Guyane

Depuis 2012, le GEPOG a mis en place le STOC en Guyane, accompagné par la LPO et le MNHN. Cet…

Papangue

Observer le Papangue

Observer le Papangue
Le Busard de Maillard, appelé Papangue, est le seul rapace de La Réunion. Endémique et mondialement menacé, découvrez-le avec Valérie Grondin, chargée de mission à la SEOR. Sa passion est le meilleur des guides !

Le Papangue, rapace unique de La Réunion

Le Papangue, rapace unique de La Réunion
Le Papangue ou Busard de Maillard est le dernier rapace nicheur de La Réunion. Il est mondialement menacé. Valérie Grondin, Chargée de mission à la SEOR nous en dit plus, sur un des plus rares Busards au monde.

Papangue : oiseau de légende

Papangue : Oiseau de légende
Valérie Grondin, Chargée de mission pour la SEOR est une spécialiste du Papangue. Au-delà des considérations ornithologiques et scientifiques, elle revient sur une légende très répandue à La Réunion : Anchaing et Héva.

Sauvez le Papangue, un enjeu mondial

Sauver le papangue, un enjeu mondial
Valérie Grondin est Chargée de mission sur le papangue (Busard de Maillard) à la SEOR. Dans le cadre du Life+ CAP DOM, elle travaille sur les menaces d’origines anthropiques qui pèsent sur cette espèce. Braconnage, impact indirect des raticides et câbles aériens qu’il percute à faible hauteur, sont les principales causes du déclin du papangue.

Partez à la rencontre de la brigade "SOS Papangue"

Partez à la rencontre de la brigade « SOS PAPANGUE » à La Réunion !
Le Busard de Maillard, ou Papangue en créole, est la seule espèce de rapace endémique et nicheuse de l’île de la Réunion. C’est une espèce menacée, évaluée "En danger" selon la Liste rouge nationale, qui peut être victime d’empoisonnement secondaire en se nourrissant de rats. Cet empoisonnement se traduit par des hémorragies internes qui doivent être soignées rapidement par un vétérinaire. Pour augmenter les chances de survie du Papangue, la SEOR a créé la Brigade SOS Papangue constituée de bénévoles qui surveillent les oiseaux et identifient les individus malades.
Plus d’infos : http://www.lifecapdom.org/

Partagez :